Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

Le blues tellurique d'Adia Victoria

17 Avril 2022, 15:11pm

Publié par Erin

Le blues tellurique d'Adia Victoria

Pardon d'avance à cell.eux qui seront peut-être fatigués de m'entendre parler blues très souvent en ce moment quand il est question de musique sur ce blog. C'est que la période n'est pas franchement joyeuse et que le blues est à mon sens le genre qui soit le plus approprié à ce que nous traversons. Pour nous remettre  de celui qui nous a probablement tous.te.s frappé au soir du 10 avril dernier, malgré l'âme consolatrice de Marc Ogeret, je vous propose l'écoute de A Southern Gothic, par Adia Victoria, sorti fin 2021.

Née en 1986 en Caroline du Sud aux Etats-Unis, Adia Victoria est d'abord élevée au sein de la religion adventiste, qu'elle quitte avant d'entrée au secondaire, où elle s'autorise à écouter de la musique qui lui était jusqu'alors interdite. Elle découvre ainsi Kurt Cobain, Bob Dylan ou encore Miles Davis.  Elle débute sa carrière en 2013 en étant choriste dans différents groupes et sort trois ans plus tard un premier album solo intitulé: Beyond the Bloodhounds. En 2019, elle en sort un second, Silences

Mais c'est en 2022 que moi je l'ai découverte, avec son troisième opus, et ce que je peux vous dire c'est que ce que j'ai entendu m'a fait du bien aux oreilles. Il y a dans la voix et dans la manière de chanter d'Adia Victoria quelque-chose d'aérien, qui si elle chantait de la folk, m'aurait gavé. Mais elle chante du blues et de fait, ce petit quelque-chose enchante.  C'est que ce côté aérien est compensé par des arrangements musicaux qui ancrent les auditeur.ice.s dans le sol, avec notamment une basse et une batterie très présentes. Si la voix nous emmène vers le ciel, la musique nous ramène à la terre et le tout forme un ensemble parfaitement équilibré. 

Adia Victoria a écrit ce disque durant la première période de confinement. Il en ressort beaucoup de textes introspectifs et poétiques, ainsi qu'une belle énergie. A Southern Gothic est une déclaration d'amour et de haine au sud des Etats-Unis, cette région racine qu'elle revendique et rejette à la fois, tant sa condition de femme noire sur ce territoire a pu la faire souffrir.  Il y a sur cet album de belles collaborations, (notamment le morceau collectif constitué avec Margo Price, Kyshona et Jason Isbell), et un éclectisme certain. Si le blues est une couleur constante, les arrangements nous embarquent tour à tour vers le rock ou la folk. Les influences d'Adia Victoria sont multiples et cela s'entend, lui permettant de garder ce qu'elle pense être l'essentiel, tout en construisant autour des mélodies simples, mais néanmoins efficaces.

Si A Southern Gothic ne peut pas être à lui tout seul un remède à la difficile période dans laquelle nous vivons, il peut au moins être une réponse contemporaine à ce besoin d'ancrage qui se fait cruellement sentir. Il peut soulager les moments de peine et donner l'énergie nécessaire pour continuer d'avancer et rien que pour ça, on est content qu'il existe.

Magnolia Blues

You was born to die (avec Margo Price, Kyshona et Jason Isbell)

Mean-hearted woman

Troubled mind

Commenter cet article
P
Beau papier et super musique, merci !
Répondre
E
De rien :-)