Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

Ciné-maison: le film de Février

26 Février 2021, 09:05am

Publié par Erin

La Cérémonie, de Claude Chabrol (1995)

Sophie (Sandrine Bonnaire) est un jour engagée comme employée de maison chez les Lelièvre, famille de bourgeois. Elle dissimule honteusement son analphabétisme à ses patrons et travaille sans broncher, supportant leur condescendance et leur fausse bienveillance. Elle rencontre un jour Jeanne, (Isabelle Huppert) postière de son état au village, qui va devenir son amie. Parce que cette dernière voue une haine assez grande aux Lelièvre, elle va entraîner Sophie dans son sillage et la pousser à une grande violence envers ses employeurs. Jusqu'au point de non-retour.

Lointainement adapté de l'affaire des Sœurs Papin (deux domestiques ayant assassiné leurs patronnes en 1933), La Cérémonie met en exergue une lutte de classes et la colère qui en découle. Les deux patrons et leurs enfants sont infectes de condescendance et de paternalisme, à tel point que l'on comprendrait presque le geste extrême de Sophie et Jeanne, même si fondamentalement, personne ne mérite une telle fin. Violence contre violence, l'institutionnelle est-elle plus ou moins forte que celle du fusil ?

La famille Lelièvre

C'est une question philosophique soulevée par le film sans qu'une réponse tranchée ne soit donnée. L'important dans La Cérémonie (et c'est là que réside le génie de Claude Chabrol), c'est l'évolution des personnages face à cette violence sociale, l'augmentation progressive de la tension qui y est associée et l'inversion du rapport de force.

Les deux actrices principales sont formidables, chacune dans leur registre. Sandrine Bonnaire est discrète, introvertie mais solaire, là où Isabelle Huppert est glaçante d'instabilité et de haine. Le malaise est si pesant que l'on est heureux qu'il arrive à son paroxysme, où cette fin à laquelle on s'attend laisse le spectateur non pas surpris, mais méditatif, sur cette société qui laisse s'exercer une telle domination engendrant de si graves réponses.

Commenter cet article
L
J'en avais entendu parlé, mais ça donne encore plus envie de le voir !
Répondre
E
Si tu as Netflix il est dessus en ce moment, je viens de découvrir qu'il venaient de mettre un certains nombre de films de Claude Chabrol... Sinon, c'est sur qu'il doit êre dispo en médiathèque ou en streaming.<br /> Merci de ta lecture en tout cas ! :-) J'espère que tu vas bien.
P
Bon article, bravo !
Répondre
E
Merci :-)