Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

"Ne gazez pas l'intermittière !"

6 Novembre 2020, 08:35am

Publié par Erin

Monsieur le Président,

Je vous fais une deuxième lettre, que vous ne lirez sans doute pas plus que la première, car vous ne prendrez toujours pas le temps.

Comme je me l'étais promis dans ma dernière bafouille à votre intention, j'ai cessé depuis le mois de mars d'écouter vos allocutions anxiogènes et contradictoires. Mais les circonstances de la vie ont fait que je n'ai pas pu échapper à la dernière en date, nous annonçant le retour du confinement. Celle où vous enjoignez le peuple Français à rester chez lui, tout en l'encourageant à continuer de travailler, quelles que soient les conditions. Peu importe pour vous si le télétravail en distanciel se transforme pour vos citoyens en télégalère faite en démerdenciel... Vous confinez allègrement tout en laissant ceux qui ne sont pas en télémisère, prendre les transports en commun bondés aux heures de pointe, pour continuer de faire tourner la machine... Vous n'êtes jamais à une contradiction près.

Ce confinement où tout le monde est de sortie vous permet de faire fonctionner les institutions qui brassent de l'argent, et de faire fermer les petits commerces "non-essentiels". Les librairies en sont un parfait exemple: quand Amazon et la FNAC restent ouverts, ma petite librairie de quartier ferme ses portes pour la deuxième fois en quelques mois...

Mais vous n'avez aucun scrupule, Monsieur le Président, à faire une chose pareille à l'heure où la population à désespérément besoin de fiction, pour se sortir momentanément de la brume dans laquelle la plonge la crise sanitaire. Parce que la culture, c'est le cadet de vos soucis. Pour preuve, votre discours du 28 octobre dernier ne fait aucune mention du sort du monde culturel, assassiné à coup de fermeture, et encore moins des artistes et du spectacle vivant asphixiés au préalable par le couvre-feu, dont vous ne nous avez pas épargné.

Ces artistes, depuis le mois de mars se démènent pour nous apporter un peu de baume au coeur. Combien de chansons avons-nous écouté ? Combien de films et de pièces de théâtre rediffusés avons-nous visionné ? Combien de livres avons-nous lu ? Si ce premier confinement drastique s'est avéré moins douloureux que prévu pour la plupart d'entre nous, c'est aussi parce que ces artistes ont travaillé. N'est-il donc pas hypocrite de la part de votre gouvernement de profiter de leur travail quand cela vous arrange, en consommant leurs oeuvres comme on mangerait chez MacDo, et ensuite, de superbement les ignorer alors que leur secteur est un des plus touché par la crise qui nous préoccupe ?

Depuis le déconfinement, ils font ce qu'ils peuvent pour maintenir leurs activités dans le respect des gestes barrière. Je sais que vous ne voulez pas le voir Monsieur le Président, car la culture n'est pas un secteur "rentable". Mais en empêchant l'activité des libraires indépendants, en empêchant les cinémas, les théâtres d'ouvrir et en empêchant les concerts, c'est l'arrêt de mort de votre pays que vous signez. Cela vous paraîtra tragique et grandiloquent sans nul doute, mais je persiste et je signe: sans la culture, un pays meurt. Cette dernière n'est donc pas "essentielle" à notre survie, elle est VITALE. Je suis horrifiée de constater une fois de plus votre indifférence à l'égard de ceux que vous avez décidé d'ignorer parce que vous refusez de les comprendre, sous prétexte qu'ils n'appartiennent pas à votre milieu.

Votre comportement j'en suis sûre, aura l'effet inverse de celui que vous voulez. Si vous gazez l'intermittière, les cigales, les clowns et autres hirondelles trouveront le moyen de créer plus, en passant sous le nez de votre répression. Ils riront à la barbe de votre mépris.

Vive le spectacle vivant ! (Puisse cette petite chanson vous hanter longtemps.)

Erin

"L'intermittière", d'Eric Toulis, ici interprétée par Leïla Huissoud

Commenter cet article
P
Hello, Il avait pas envoyé mon gros menteur ! Bien vue Léa et bien dit aussi ! j'ai écouté la chanson de Toulis, qu'elle est bien tossi.....Des traibiz !
Répondre
E
T'as vu ça ! Merci beaucoup :-)
L
bien vu !
Répondre
E
Ravie que cela te plaise :-) Merci de ta lecture !
S
quelle saine réaction et juste synthèse de cette situation de reconfinement ubuesque.
Répondre
E
Ravie que cet article résonne chez d'autres que moi :-) <br /> Merci de ta lecture !