Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

Patrick lutte contre le coronavirus

17 Mars 2020, 08:16am

Publié par Erin

Patrick lutte contre le coronavirus

C'est la saint Patrick ce soir ! Comme beaucoup, c'est confinée chez moi que je vais la passer... J'aurais du célébrer le plus Irlandais de tous les saints au concert de Kila, mais comme il a chopé le coronavirus, je n'ai plus qu'à ravaler ma frustration. Parce que la musique remonte le moral et que je ne voulais pas ne pas fêter cette soirée, j'ai décidé de vous écrire quand-même.

Originaire de Dublin, le groupe Kila existe depuis 1987 et est composé de sept multi-instrumentistes: les trois frères O'Snodaigh (Ronan, Rossa et Colm) ainsi que les frères Hogan (Lance et Brian), Dee Armstrong et Eoin Dillon. Il y a du chant, du bodhran, de la guitare, du violon, de la flûte,  des whistles,  du saxophone, de la cornemuse,  et des percussions diverses et variées...

Ronan O'Snodaigh (Chant et percussions)

Ce petit monde là donne à Kila un son unique. La diversité des instruments présents, l'originalité des thèmes musicaux (la plupart sont des compositions et non des traditionnels) ainsi que leur durée - rares sont les morceaux standards de trois minutes - placent ce groupe à la croisée des genres, entre la musique traditionnelle Irlandaise et la "world music", qui donnerait ce que l'on pourrait appeler du "celtique progressif". J'entends par là quelque chose qui va au-delà de la tradition, qui cherche et trouve d'autres sonorités tout en gardant ses racines très présentes.

Dans Kila, on chante en Gaélique, et les instrumentaux nous racontent des histoires. Ces derniers sont suffisamment longs pour nous plonger dans la transe invoquée par la musique répétitive et en même temps suffisamment variés, pour nous guider vers des ambiances très différentes, avec des atmosphères bien distinctes. Comme d'habitude dans ce genre de musique, on est secoués dans tous les sens, parce que traversés par des émotions très fortes, entre grande tristesse et joie intense.

Avec près d'une vingtaine d'albums à son actif, Kila ne cesse d'explorer des nouvelles sonorités et de partager sa musique avec les gens. Le groupe a notamment collaboré avec le musicien japonais Oki en 2006 et avec le compositeur Français Bruno Coulais en 2009, pour la musique du film The Secret of Kells.

De tous les albums que j'ai entendu, Lemonade and Buns (2000) reste mon préféré. J'avais hâte de découvrir ce que pouvaient donner certains morceaux sur scène et me réjouissais d'avance de ressentir cette énergie collective en pleine représentation. Tant pis pour moi...

Comme d'habitude, vous pourrez entendre quelques extraits musicaux en fin d'article. Cette étrange période de confinement nous donne malgré nous du temps pour nous cultiver dans tous les sens du terme et la musique est un excellent moyen de sortir de l'angoisse générée par ce climat anxiogène. Restez bien au chaud chez vous si vous le pouvez, protégez-vous bien.

Bonne fête à tous les Patrick !

Bon courage et à la semaine prochaine !

"Lemonade and Buns" (2000)

En concert en 2016

"Topattumi" (En duo avec Oki, en 2006)

"Andy's bar" (2000)

Commenter cet article
P
Bravo tipou, bon papier et très bonne idée de dépasser sa frustration (ta mère serait contente, ah, ah). Peut être aurais tu pu évoquer leur éclectisme avec OKI....As tu agrandis ta liste de diffusion, c'est le moment !!!! Trèbiz
Répondre
E
J'ai mentionné leur collaboration avec Oki et j'ai même mis un petit extrait. :-)