Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

Une Pomme aux cordes sensibles

21 Février 2020, 09:18am

Publié par Erin

Une Pomme aux cordes sensibles

Oyé, oyé, amis musicophiles ! Promis juré, aujourd'hui je ne vous parlerai pas d'un énième talent ayant tenté puis raté The Voice. Mon coup de coeur du moment avait très envie de s'inscrire à des radio-crochets quand elle était adolescente, mais n'a pas franchi le cap, ce qui ne l'a pas empêché de faire de la musique.

Elle s'appelle Claire Pommet, a 23 ans et chante ses propres textes en grattant sa guitare. Elevée aux chants sacrés et à la chanson Française (de Polnareff à Aznavour) elle découvre par le père d'une amie, le vaste monde de la folk. Alors en plus d'écouter Lady Gaga et Rihanna, Claire se met à vibrer pour Joan Baez, Emmy Lou Harris ou Dolly Parton.

Elle fait ses débuts dans des bars vers 15 ans, où elle interprète ses premières chansons écrites en anglais. C'est pas gagné, mais elle s'accroche. Inspirée par Barbara qu'elle découvre étant petite, elle se met à écrire en français. Et... ça marche un peu mieux. A 18 ans elle sort un EP intitulé En cavale, puis un premier album A peu près en 2017. Claire Pommet devient Pomme (surnom qu'on lui donnait au collège,) et s'entoure de personnalités pour sortir son premier opus.

A peu près

C'est youtube et son algorythme qui m'ont fait découvrir ses premières chansons et pour être totalement honnête, je ne peux pas dire que ça a été un coup de foudre. Des morceaux comme En cavale ou Même robe qu'hier (écrite par Ben Mazué) m'ont laissé indifférente. Ce n'était pas mauvais, hein, c'était même bien fait, mais l'affaire manquait selon moi de personnalité et d'originalité. Et puis j'avais l'impression d'avoir un problème d'audition, je ne comprenais pas les textes. Je trouvais que la diction n'était pas toujours bonne et je n'étais pas fan de ses interprétations qui me semblaient inexpressives.

C'est alors que youtube est revenu me chercher en novembre 2019, quand Pomme a sorti son second album qu'elle a intitulé Les failles. Sans écouter de nouveaux titres, j'ai d'abord visionné le petit documentaire sur la création de ce nouveau projet, qui m'a capté et poussé à écouter les chansons que je n'avais pas fait l'effort d'entendre. Et là, j'ai changé d'avis. J'ai réécouté tout le premier disque et j'ai trouvé de jolies perles comme La lavande, Pauline (chouette clin d'oeil à la Jolene de Dolly Parton), Adieu mon homme, ou Ceux qui rêvent. Parce que Pomme parle avec délicatesse des questionnements et angoisses qui la traversent. De la mort aux insomnies en passant par ses histoires d'amour (On brûlera) elle se sert de sa musique pour exprimer les émotions qui ne sortent pas dans la vraie vie, sans se cacher ou se censurer.

Mais de ce premier album, elle s'en ai détachée, elle le trouvait trop lisse. Elle regrettait de ne pas avoir pu dire tout ce qu'elle avait à dire au moment opportun. Alors pour Les failles, elle a tout écrit, tout composé, avec sa guitare et son autoharpe. (Albin de la Simone a participé à la co-réalisation). C'est folk, c'est profond, poétique et personnel. Pomme a des failles qu'elle tente d'assumer (Je sais pas danser) et vit avec de l'anxiété. Sans être particulièrement militante, elle donne son soutien à la cause LGBTQ+ avec des titres comme Grandiose ou 2019 (parce qu'elle chante ce qu'elle vit sans mentir) tout en gardant une esthétique épurée sur des morceaux comme Les séquoias.

Les failles

Les mélodies sont simples, portées par une voix claire qui bascule tranquillement d'un registre à l'autre. Sur scène, elle a tourné ses premières chansons toute seule pendant des années. Pour son nouveau projet, elle s'est entourée de quelques musiciens et apprend à partager sa musique avec ce nouveau groupe. Mais si elle a l'habitude d'être seule en scène et qu'elle apprécie sa solitude, elle n'est pas réfractaire aux collaborations pour autant. Pomme compte en effet quelques duos remarquables notamment avec des artistes Québécois comme Safia Nolin (avec qui elle rend Lorie écoutable en reprenant son succès Je serai (ta meilleure amie)) ou Pierre Lapointe. Elle a également le mérite d'avoir rendue Cécile Corbel acceptable pour mes oreilles le temps d'un morceau avec le titre Entre ses bras, et a eu l'opportunité de faire chanter Asaf Avidan, alors qu'elle assurait ses premières parties de concert en 2017. Y a pire.

Safia Nolin et Pomme en concert

Pomme n'a pas connu ce que l'on pourrait appelé un "succès fulgurant", mais plutôt une montée lente et sûre vers la reconnaissance, puisqu'une victoire de "l'album révélation" lui a été décernée lors des Victoires de la musique, le 14 février dernier. C'est pas que j'accorde tant d'importance aux trophées, mais quand-même, c'est pas mal. Je suis ravie d'être revenue sur mes premières impressions. Les mots de Pomme ont leur place et s'écoutent avec attention. A défaut de lui donner un prix, je lui accorde désormais mes oreilles.

Ici, le site de la chanteuse pour plus amples informations.

La lavande (accoustique - 2017)

Adieu mon homme (2017 - en studio)

Je sais pas danser (2019 - studio)

Les oiseaux (2019 - live)

Commenter cet article