Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

This is Halloween !

31 Octobre 2019, 09:02am

Publié par Erin

This is Halloween !

Ce soir c'est Halloween !

Si vous n'êtes pas du genre à passer votre soirée dehors en déguisement à quémander des bonbons, je vous propose une petite sélection de films appropriés pour la soirée. Pour ma part, l'horreur n'est pas ce vers quoi je me dirige spontanément. Je suis du type un peu "sensible" qui recherche rarement la peur de manière volontaire. Mais comme j'ai d'excellents amis qui sont de grands amateurs du genre, j'ai eu l'occasion de passer de bonnes soirées en en visionnant quelques uns avec eux. Bien entendu, chaque sensibilité est différente, et ce qui me terrifie vous fera peut-être franchement marrer (ou inversement.) C'est normal. Partant du principe qu'il ne faut surtout pas se forcer à regarder ce qui nous met mal à l'aise, je laisse au lecteur libre choix de ce qu'il préfère. Cet article n'a pour objectif que de vous donner quelques titres si vous êtes intéressés. Pour les besoins de cet écrit, j'ai classé les films du moins au plus terrifiant, selon ma limite personnelle.

Le pensionnat, de Songyos Sugmakanan (2007)

A douze ans, Ton est envoyé en pensionnat par son père. ll découvre rapidement que l'école cache de nombreux mystères, notamment autour de la piscine abandonnée...

Si vous n'aimez pas trop vous faire peur et que vous voulez commencer en douceur, cette chouette histoire de fantômes est faite pour vous. Ce qui marque dans ce film c'est l'amitié qui en est le centre. (Faut pas s'attendre à voir débarquer Casper non plus, c'est plus sombre que ça quand-même...) Obscurité, silence, musique étrange, chiens qui aboient sans arrêt... Il y a là-dedans tout ce qu'il faut pour vous faire légèrement frissonner sans pour autant vous causer des cauchemars. Il ne s'agit pas d'un film d'horreur à proprement parler, mais plutôt d'un film fantastique qui sait conjuguer épouvante et humanisme avec intelligence.

Gothika, de Mathieu Kassovitz (2002)

A la suite d'une mystérieuse rencontre lors d'un accident de voiture, le docteur Miranda Grey se retrouve internée dans l'aile psychiatrique du centre de détention dans laquelle elle travaille habituellement. Elle est accusée d'avoir tué son mari, mais ne se souvient de rien... Elle va alors tout faire pour résoudre ce mystère dont elle semble être la clé.

Si comme dans Le pensionnat, il est aussi question de fantômes, ici ils sont carrément plus effrayants. Gothika est plus qu'une histoire de spectres qui se déplacent à travers les murs, c'est une affaire de fil très mince entre le rationnel et le surnaturel, entre la vengeance et la justice... A l'instar de son personnage principal la vision du spectateur change lorsque celle qui croyait tout savoir de la folie se retrouve de l'autre côté d'une cellule. Très bon thriller de bout en bout et chouette casting, avec Halle Berry en tête.

Darkness de Jaume Balaguero (2002)

Une famille originaire des Etats-Unis s'installe dans une grande et vieille maison à Barcelone. Dès leurs premiers jours dans cette demeure, des événements étranges arrivent: la lumière se coupe inopinément, tandis que le père devient paranoïaque et que d'inquiétantes blessures inexpliquées apparaissent sur le corps du petit garçon... Sa grande soeur va découvrir que leur maison fut le théâtre d'un enlèvement d'enfants quarante ans auparavant...

Si vous avez tendance à avoir peur du noir, réfléchissez bien avant de prendre la décision de regarder ce film. Comme le titre l'indique, on passe une bonne partie du temps dans l'obscurité. C'est à vous de voir si la tension ambiante et le suspense haletant réussiront à vous faire dépasser cette peur ou non. Pour ma part, ça a plutôt fonctionné. Darkness nous embarque dans un univers tellement irrationnel qu'on a envie d'aller jusqu'au bout pour savoir si toute cette inquiétude valait le coup. Je n'en suis pas ressortie déçue.

The Witch, de Robert Eggers (2015)

En Nouvelle-Angleterre au XVIIème siècle, William et sa famille (sa femme et ses enfants Thomassin, Caleb, Juno, Mercy et Samuel) sont exclus de leur communauté puritaine pour des propos non-acceptés sur la religion. Ils s'installent en lisière de la forêt. Un jour, bébé Samuel disparaît. Son corps est retrouvé dans cette même forêt, en très mauvais état...

Dans The Witch, il y a du glauque, du gore, du mystère, des fantômes, des animaux qui parlent, bref,  c'est un vrai cocktail de panique. Mais c'est un cocktail sournois, où selon moi la vraie angoisse se situe dans l'atmosphère lourde et oppressante de l'obscurantisme religieux. (Obscurantisme qui moi me fait plus flipper que n'importe quelle scène de monstre hideux faisant couler des litres de sang). On ne se marre pas du tout, on ne respire pas toujours très bien et il y a grosse tension du début à la fin. Esthétiquement, le film est très réussi, (beaux paysages et belle photographie) et c'est pour moi le plus adapté à cette soirée d'Halloween. Quoi de mieux pour célébrer cette nuit qu'une sombre histoire de sorcière ?

Joyeux Halloween à tous !
 

Commenter cet article