Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Promenades d'Erin

Hommage à Tomi Ungerer

1 Avril 2019, 09:37am

Publié par Erin

Tomi Ungerer, écrivain et illustrateur (1931-2019)

Tomi Ungerer, écrivain et illustrateur (1931-2019)

Si je suis corrosif, c'est pour ne pas rouiller.

Vracs (2000)

Cher Tomi,

Un récent voyage à Strasbourg durant le week-end de tes funérailles me conduit aujourd'hui à vouloir te rendre hommage proprement. Tes livres ont traversé les époques et bercé mon enfance, qui entre autres grâce à toi, s'est révélée bien agréable.

Je t'ai rencontré pour la première fois à l'école primaire, le jour où mon institutrice a lu Les trois brigands (un de tes nombreux succès) à toutes la classe. Pour être tout à fait honnête avec toi, je n'ai aucun souvenir de cette première histoire que je n'ai pas relu depuis longtemps. Ce qui est sûr, c'est qu'elle a dû me marquer quand-même parce que suite à ce premier contact, mon père a écumé la bibliothèque municipale à la recherche de tes histoires. On a même fini par m'en offrir plusieurs pour que je les garde et qu'elles m'accompagnent le plus longtemps possible.

Dans ton monde, les méchants revoyaient leur copie et trouvaient finalement plus simple de faire le bien (Le géant de Zéralda), et les ours en peluche étaient des amis fidèles (Otto). Les notes de musique se mangeaient (Trémolo) et les chiens sauvaient les chats de la noyade (Flix). Tu ne méprisais jamais ton jeune public en lui faisant croire à l'existence des bisounours. Tu lui décrivais la pauvreté, la guerre et tu lui apprenais a accepter la différence sans jamais te départir de ton humanité et de ton humour. Ton humour parfois caustique, que tu partageais aussi au travers de tes illustrations que je prenais plaisir à inspecter avec attention, à la recherche du petit détail comique qui échappait à la première lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai pris un plaisir fou Tomi, à relire une bonne partie de tes œuvres pour la jeunesse lors de la visite de ton musée à Strasbourg. Parce que la simplicité et l'universalité de leurs thèmes font qu'elles ne vieillissent pas. Parce qu'à les relire, je découvrais encore des subtilités, je comprenais autre chose... Et je riais toujours des mêmes blagues.

Ce qui était chouette aussi dans ton musée Tomi, c'est que j'ai découvert plein d’œuvres ! Notamment tes dessins publicitaires, satyriques et ta collection de dessins érotiques. Je ne te cache pas d’ailleurs qu'il était étrange pour moi de reconnaître ton style si familier associé à mon enfance, dans des lignes parfois très osées... Mais c'est cela qui est bien avec toi aussi. Ton œuvre est diverse, évolue sans cesse, grandit avec toi, se cherche et trouve toujours son public sans se démoder. Ta production artistique te ressemble, Tomi. Elle prend de l'âge sans jamais vieillir...

Mais il a bien fallu que tu t'en ailles... Et heureusement que tu nous laisses toutes ces histoires et ces images, pour faire perdurer ta vision du monde et continuer de transmettre tes émotions. Je suis heureuse d'avoir pu profiter de tes livres et de t'avoir compté parmi mes écrivains jeunesse alors que tu étais encore vivant.

Merci.

 

Le sommeil est une tentative d'évasion, la mort une évasion réussie.

Vracs (2000)

Commenter cet article